L’analyse psychocorporelle en couple

Pourquoi est-il si difficile de vivre une relation de couple pleine et épanouissante sur du long terme ? Vivre des relations intenses et vibrantes où le désir et l’amour sont au rendez-vous sur quelques semaines, voire quelques mois est possible, mais pourquoi ces amours là ne durent-elles pas ? Pourquoi est-il admis comme une évidence que le désir s’use, que l’amour fini toujours par s’essouffler, que c’est la vie, que c’est comme ça… ?

Pourquoi certains évènements normaux dans la vie d’un couple (naissance d’un enfant, départ des grands enfants qui quittent le foyer familial…) sont-ils parfois si difficiles à vivre et perturbent-ils autant certains couples ?

Ce sont des questions que beaucoup de personnes se posent.

Pour Edwige et Gérard Béthune, si l’amour est fragile et ne dure pas c’est parce qu’il se heurte d’une part à des mécanismes psychiques profonds et inconscients et d’autre part à des comportements conditionnés par les relations de l’enfance. En effet, chacun porte en lui, sans le savoir, des obstacles hérités du passé, des peurs et des rêves illusoires qui font échouer la relation. Vivre une relation amoureuse qui, loin de péricliter avec le temps, se développe et s’épanouit est néanmoins possible, à condition de travailler sur les obstacles qui l’empêchent de durer et de se développer.

Parmi les approches qu’ils utilisent afin de développer la relation on peut citer :

Le développement de la communication verbale dans le couple.

Etablir une communication intime et confiante est indispensable à l’évolution du couple et nécessite un vrai travail qui est trop souvent mal évalué.

L’analyse de l’inconscient.

Parfois comparé à la partie immergée d’un iceberg, l’inconscient joue un rôle prépondérant dans les déboires de la vie à deux. La meilleure bonne foi, la bonne volonté et la plus grande intelligence ne peuvent en venir à bout. Seul un travail accompagné par des thérapeutes ayant eux-mêmes effectués une analyse suffisamment approfondie permet de démêler les nombreuses contradictions internes qui maintiennent l’amour prisonnier.

Le travail sur l’histoire de chacun et son incidence dans le présent.

La vie en couple nous remet irrémédiablement en contact avec les émotions et réactions de notre enfance et petite enfance. Les comportements qui en découlent entravent la relation et entraîne souffrance et incompréhension. Analyser les liens entre les conditionnements du passé et leurs incidences dans le présent permet de s’en libérer.

L’apprentissage de nouveaux comportements.

Dans cet apprentissage, le jeu et l’humour ont une large place.

Les personnes en analyse sont encouragées à expérimenter des fonctionnements nouveaux afin de modifier les comportements indésirables et ainsi de mettre en place ou renforcer les comportements positifs. Les résistances que ces personnes rencontrent la plupart du temps, une fois analysées sont très révélatrices de la structure inconsciente qui sous-tend le mécanisme du désir et les actions relationnelles. Les nombreux exercices proposés dans ce sens vont amener peu à peu une distance humoristique et lucide avec ses propres fonctionnements et favoriser une ouverture dans la relation où il va être possible de jouer avec ce qui, hier encore, était une lutte de pouvoir génératrice de conflits. Le développement du contact avec ses émotions et avec son corps.

Développer le contact avec son propre corps et ses sensations va avoir une incidence sur l’intimité corporelle et sexuelle entre les partenaires. De même qu’apprendre à repérer et ressentir ses émotions contribue à une meilleure connaissance de soi même et donc à une meilleure gestion des conflits.

L’épanouissement de la sexualité.

Le travail sur la sexualité a une place importante dans l’analyse psycho corporelle en couple. Il a une double orientation, il sert de révélateur de la problématique relationnelle du couple et il permet de développer un désir sexuel stable et puissant sur lequel la relation amoureuse va pouvoir s’appuyer.

Vivre à deux est une entreprise difficile car, contrairement à ce que l’on croit, il ne suffit pas de s’aimer. Pourtant combien de couples se séparent-ils, persuadés que l’amour s’en est allé alors qu’il est tout simplement prisonnier de l’inconscient et entravé par des croyances et des conditionnements issus du passé. L’analyse psychocorporelle en couple est un processus d’évolution très puissant. Elle permet de construire une relation où à la fois chacun est libre, dans le sens où l’autre n’est en rien une entrave à sa propre expansion et où l’union amoureuse et sexuelle est profonde et stable. Il y a pourtant une condition à cela, il faut que la motivation à rester ensemble soit réelle et accepter d’être temporairement bousculé dans sa vision que l’on a de soi-même.

Modalités pratiques

L’analyse psychocorporelle en couple se déroule selon les mêmes modalités que l’analyse individuelle : séances individuelles, séances de couple, stages de groupe et sessions intensives individuelles.

Les sessions intensives individuelles où les couples réservent une ou deux journées afin d’aborder, seuls avec un analyste, les difficultés qui perturbent leur relation ou leur sexualité, sont particulièrement bien adaptées lorsqu’il est nécessaire d’approfondir un point particulier concernant la relation ou la sexualité.